En vrac

Publié le par Fei

Pas beaucoup de temps cette semaine, alors un petit article en vrac c'est ce que j'ai de mieux !

Tout d'abord, bon anniversaire à Guillaume et à ma môman, dans l'ordre chronologique. Et Chichi a eu 74 ans hier, tiens.

Bonne nouvelle, Locas volume 2 est sorti, j'ai déjà parlais du premier ici. Le volume 2 couvre la deuxième moitié des 15 ans sur lesquels cette série est parue, et c'est toujours aussi bon, jusqu'au dénouement magnifique de simplicité. C'est bordélique, marrant, foisonnant, touchant, délirant, évocateur. Beaucoup de personnages, pas toujours facile à suivre avec des flashbacks sans transitions, des destins à la fois simples et complexes, mais dans tout ça souffle une impression de liberté gigantesque, presque une nostalgie pour cette époque des années 80/90. Maggie et Hopey ont des histoires à dormir debout, pourtant on envie cette paradoxale simplicité et leur fraîcheur, comme si elles incarnaient quelque chose qui n'existe plus. Une certaine poésie punk, aussi, qui rappelle qu'il suffit de rien pour faire de grandes histoires et que même les petites vies donnent lieu à des grands moments. Et quel coup de crayon ! Un vrai must comme on en fait plus, témoignage d'une époque et d'une conception de la BD qui semble bien loin maintenant.

En ce moment passe à la télé une campagne fort mal foutue sur la prison, avec un pseudo-gardien qui raconte à un journaliste hors champ son quotidien et sa vision du métier. Le pov' gars est totalement à côté de la plaque, les dialogues et son jeu sonnent complètement faux, on n'y croit pas une seule seconde. C'est filmé genre reportage de proximité au plus près de la réalité du terrain d'un gardien, ce qui rend le truc encore plus faux et bancal. C'est pas avec ça qu'on créera des vocations, je pense.

Je suis allé à l'expo sur les sources d'inspiration de Disney, en ce moment au Grand Palais. Pas fondamentalement intéressante mais exposant des choses fort belles. Le ton est donné dès la première phrase du commentaire de l'expo qui explique en gros que Disney était un génie génial qui a révolutionné le monde, plus ou moins. Une petit phrase sur panneau isolé pour rappeler qu'il était un peu maccarthyste aussi, et hop. On passera aussi sur le fait que les studios Disney ont souvent fait plus que s'inspirer pour parfois carrément plagier des artistes comme Miyazaki. Enfin bref, l'expo nous donne à contempler beaucoup de recherches et oeuvres réalisées dans le cadre des premiers films d'animation de Disney, et il y a là dedans des trucs vraiment superbes. Notamment des décors de Pinocchio, de la Belle au bois dormant, etc... Il est aussi intéressant de noter les différents styles selon les artistes collaborateurs oeuvrant sur les films. Belle expo, donc, mais trop complaisante dans ses commentaires.

Sarko a annoncé mercredi qu'il annoncerait sa candidature jeudi, alors que tout le monde sait que ça fait déjà plus de 4 ans qu'il est candidat. Le candidat de la rupture... Je préfèrerais la rupture du candidat, mais bon...

Lu aussi une nouvelle étonnante, deux députés UMP qui demandent la censure des jeux vidéo, ça faisait longtemps. Visiblement ce retour en force est motivé par une fausse polémique sur un jeu, Rule of Rose, a priori certes malsain et glauque, mais surtout précédé d'une réputation complètement fausse. Les députés UMP à l'origine de ça affirment que le jeu est une incitation au viol et au meurtre, le but étant selon eux de tuer une fille. Moi j'y ai pas joué, mais des gens du milieu affirment qu'il n'en est rien, et leur avis fait sur pièce me paraît plus plausible qu'un avis de politicards basé sur des on-dits (oui parce que  ces gens là ne savent sans doute même pas allumer une PS2). Plus de détails ici. Après l'interdiction en salles de Saw 3 aux moins de 18 ans (une première, pour un film sans scène porno), la déprogrammation de la saison 2 de Prison Break du prime-time pour cause de scènes pouvant choquer (selon le CSA of course), le charcutage de dessins animés de qualité genre Naruto, la tendance du retour au puritanisme se confirme, super

Publié dans Rien à bloger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Tiens moi c'est la campagne contre les violeces familiales qui m'a fait ça. Avec le type qui frappe sa femme devant son gosse, qui finit par coller un coup de pied à sa mère. Très bien écrit, pas mal mis en scène, le mec est vraiment pas mal... Et l'ensemble devrait être efficace (le début l'est). Mais la fille n'y croit tellement pas que ça me fait sortir du truc de la voir faire des pauses complètement artificielles (ohé, regardez, je grimace, je souffre, aaah, je suis une tragédienne -__-). Grmph !
Répondre
F
poses...Elle est bien ouais, parce qu'au final le type ne la frappe même pas réellement, et pourtant c'est très violent. Par contre cette campagne ne passe qu'en 2e partie de soirée, en suivant la vague de censure et surprotection des jeunes enfants, je trouve ça dommage. A mon avis, même dans une logique de protection, elle pourrait être diffusée dès la fin du 20h avant les films (quasiment à 21h quoi). Parce que si un gamin est encore devant la télé à cette heure en attendant un film où il verra probablement un peu de cul, des héros cogner sur des méchants ou des fusillades, je pense qu'il peut voir ce spot.