Sarko perdu sur une île

Publié le par Fei

Comme prévu, Sarkozy a gagné en popularité avec sa "charge héroïque" sur la magistrature de Bobigny. La majorité des français pense qu'il a raison, et que la justice n'est pas assez répressive. Belle vision de la justice, en réalité. Quand leur gamin se prendra 96 heures de garde à vue parce qu'il s'est fait serrer en train de chourer un CD, là ils trouveront peut-être que la répression n'est pas forcément la réponse adéquate. En attendant, le petit Nicolas continue de séduire les masses, et il est beaucoup moins drôle et touchant que son homologue littéraire. Pour surfer sur sa vague porteuse, Nico a fait les choses en grand, et nous a ressorti une de ses grandes opérations policières dont il a le secret. Une de celles qui mobilisent plein de gens, coûte plein de pognon et ne mène à rien, à part à gonfler de quelques points la popularité de Sarko, qui convainc les veaux que c'est avec ce genre de grand spectacle qu'on règle les problèmes. Ce matin, 200 policiers pour 5 arrestations. A 40 par mec arrêté, je pense qu'on peut dire que les "suspects ont été vite maîtrisés", comme on dit dans la presse. Enfin bon, on a ce qu'on mérite, si les gens sont assez cons pour être convaincus par des manoeuvres de ce genre sans voir que si les chiffres sont en hausse c'est l'échec de Sarko, qu'est qu'on y peut ?

Comme on va pas passer la note à s'énerver encore sur Sarko, vu qu'y aura encore plein d'autres occasions, on va parler téloche. Je la regarde très peu, un petit film à l'occasion ou une série par ci par là. Mais les dites séries ayant souvent des horaires à la con (genre 24 sur TF1), je me retrouve souvent à les télécharger. Et du coup je récupère souvent en avance des saisons pas encore diffusées chez nous. J'avais fini la saison 5 de 24 avant que TF1 diffuse la 4, par exemple. Comme tu le vois, je suis à la pointe en matière de série, je sens les tendances avant tout le monde. Et donc, j'ai regardé la semaine dernière une série qui devrait faire parler d'elle : Lost, saison 1. Ne t'étonnes pas si tu entends à ce nouveau ce nom bientôt dans Télé 7 jours, grâce à ce blog en avance sur son temps tu pourras briller en société quand le mot Lost fera son apparition au détour d'une conversation. Ne me remercie pas, ça me fait plaisir.

Le concept de Lost est très simple : un avion se crashe sur une île, avec une grosse quarantaine de survivants. Mais évidemment, l'île n'est pas vraiment normale, et chaque personnage principal a une histoire pas banale. Une île pas normale ? Eh oui, elle abrite un monstre qu'on ne voit pas, qui fait des gros bruits métalliques et à la curieuse habitude d'arracher les arbres comme des mauvaises herbes. Les naufragés attendent les secours, mais le spectateur avisé gardant en mémoire qu'il y a 24 épisodes dans la première saison, et que celle-ci sera suivie par d'autres, le spectateur avisé lui sait que les secours, ils sont pas près d'arriver. Les rescapés vont devoir s'organiser, en attendant d'éventuels secours, et pour survivre avec le monstre, les sangliers et autres réjouissances (je vais pas tout spoiler, quand même). Rapidement un chef -un peu malgré lui- se dégage : Jack, le chirurgien, beau gosse baraqué. Les autres personnages importants sont Sayid, irakien spécialiste en communications, pas moche non plus ; Kate, super belle gosse débrouillarde ; Sawyer, le beau bad boy ; Claire, la mignonne jeune femme enceinte ; Jin, le coréen viril, etc... Eh oui, dans Lost, comme dans toute série, on est beau. Le crash a fait 47 rescapés, mais rassures-toi, ils sont pas tous beaux. Hurley est le gros de la série, et les autres persos sont moches, mais on les voit jamais, sauf en fond, heureusement... Un autre personnage fondamental est Locke, qui le premier va comprendre que l'île est plus qu'un simple morceau de terre émergée, et va tenter de mettre à jour ses secrets. Lui croit que le crash, qui a fait 47 survivants sans aucune blessure grave, n'est pas un accident et que tout arrive pour une raison. On l'aura compris, Lost c'est du pur divertissement de qualité, il ne faut pas chercher de vraisemblance, comme le dit Locke.

PARAGRAPHE SPOILER
Parce que bon, l'équipe de survivants, elle est pas super représentative de la population normale. Un jeune chirurgien brillant en top forme, une fugitive canon, un arnaqueur, un homme de main type yakuza version coréenne, une ado enceinte d'un bébé qu'un médium prédit potentiellement super dangereux, une ancienne star junkie, un miraculé, un porte-poisse richissime, un ancien soldat irakien spécialiste en communications, un prof de bio qui sait manipuler de la dynamite... La fine équipe principale ne compte pas de boulanger, pas de facteur, pas de chauffeur de taxi. Enfin si, il doit bien y en avoir parmi les personnages qu'on ne voit jamais, allez. Et puis le message qui tourne en boucle depuis 16 ans avec un compteur pour l'itération, c'est un peu bizarre. Et sur cette île on trouve des flingues a tous les coins de jungle, et même de l'héroïne ! Un vrai supermarché, cette île, en fait ! Y a même une française à moitié folle mais vachement débrouillarde puisque ça fait 16 ans qu'elle est là, elle. A mon avis, dans la saison 3, en fouillant l'île, ils trouveront un McDo ! Ou un Mc Monstre...
FIN PARAGRAPHE SPOILER

Car au fur et à mesure de la progression de la série le fantastique fait de plus en plus son apparition. Les histoires de certains personnages flirtent avec le surnaturel, sous la forme d'une sorte de prophétie, d'une suite de chiffres ou d'un miracle qui les a touché... Si Lost est addictif, c'est que le passé des personnages intrigue et nous est présenté sous forme de courts flashbacks qui recomposent le puzzle de leur vie avant le crash, et aussi parce que les -nombreux, très nombreux- mystères de l'île sont très... mystérieux ! Le suspens est très bien mené, avec un savoir-faire évident, et il se passe suffisament de choses pour qu'on ne s'ennuie pas une seconde. J'ai très hâte de voir la deuxième saison, même si elle a visiblement un peu voire beaucoup déçu, pour en apprendre plus sur les secrets de l'île et des personnages. La saison 1 se finissait sur plusieurs cliffhangers suscitant beaucoup d'attente, il va falloir que je me procure la suite très vite. En tout cas, avec Sarko sur l'île, je suis sûr que la moitié des rescapés seraient en taule dans une cage en bambou, mais le 1er flic de France aurait sans doute déjà interpellé le monstre et "les autres", lui...

Publié dans Rien à bloger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Y a Sarko dans Lost 1 ?! Tiens faudra que je me revisionnne ça. ^^En tout cas, il est balèze le bougre, c'est le seul qui a réussi à remonter sur Paris.  ^____^
Répondre
F
Pas de bol hein ?
R
Attends, tu regardes 24 avec une saison d'avance sur la diffusion TF1 et Lost avec une saison de retard ? Balaise...
 
Pour l'héroïne sur l'île, c'est expliqué dans la saison 2. Pour les flingues, ils étaient dans l'avion avec le Marshall. Pour les beaux gosses, ça fait plus d'audimat (avoue que bon, Hurley il est gentil, mais ça fait du bien de voir Kate à l'écran...).
Pour la série, elle est tout bonnement phénoménale, et j'attends impatiemment la saison 3...
Répondre
F
ouais Lost je uis grave à la traine... Mais je rattrape !Bah les trafiquants qui se plantent sur l'île, pourquoi pas ? Et les flingues sont amenés de façon crédible, mais il n'empêche qu'y a plus de trucs illégaux sur cette île que dans tout Versailles... ^^Et oui je préfère voir Evangeline Lilly que Laurence Boccolini...