Audience, ringardise, puanteur et foutage de gueule

Publié le par Fei

Je devrai faire des questionnaires plus souvent, le dernier a fait péter l'audience en m'assurant 64% de parts de marché, soit 21 millions de lecteurs*, et une partie de ces gens se sont mêmes donnés la peine d'aller voir les notes précédentes. Qu'ils en soient remerciés, ça fait toujours plaisir. Etaient-ce des arrivants de chez Hespéride qui a repris le questionnaire, des fans en manque de Banana chez qui je l'ai piqué ? Ou simplement la présence du mot OSS117 ? Mon équipe marketing vient de lancer une grande consultation en partenariat avec Ipsos, et mes financiers sont déjà en train de renégocier à la hausse mes contrats de sponsoring, merci à Toi lectrice, lecteur. D'ici peu des posters à mon effigie photoshopée envahiront les rayons de Ton supermarché préféré, et je suis déjà présenti pour participer à la prochaine émission de télé-réalité pour ringards désespérés en quête de gloriole. Bref, la consécration, l'aboutissement.


Cette fine transition pour en venir à une émission que j'ai découvert avec horreur et stupéfaction la semaine dernière, sur TF1 : "Je suis une célébrité, sortez moi de là !", ou un titre du même tonneau, bien trop long pour être vendeur. C'est dans la veine de la Ferme ou du truc pseudo-militaire, du pathétique au kilomètre pour SDF du PAF et autres laissés pour compte audiovisuels. Le casting est édifiant : Virenque, Filip des 3 Teubé (2be3, pardon), un mec de Queer, Loana, un d'Orléans (fin de race dégénérée), et quelques inconnus notoires. Le cas Loana est particulièrement révélateur : "célébrité" crée par la télé-réalité de M6, elle vient quémander quelques miettes de star-system dans une émission de télé-réalité pour losers cathodiques sur TF1. On en rirait si c'était pas aussi triste. Parce que c'est franchement gratiné. Nos désespérés de la lucarne sont paumés dans la jungle brésilienne, et doivent passer des épreuves débiles pour gagner leur croûte, sous couvert d'une bonne action pour des associations, of course. Présenté par le tandem Dechavanne (qui ne recule décidément devant rien pour exister à l'écran) et Foucault, le jeu est d'une débilité profonde : manger des vers, des larves, etc... Au bout de 10 minutes je pouvais plus voir ça, je ne supporte pas de voir des gens s'humilier, ça me met extrèmement mal à l'aise. Loana vendra-t-elle encore son cul, essaiera-t-elle de faire basculer le Queer de l'autre côté des préférences sexuelles ? A moins que Virenque ne prenne tout le monde de vitesse et grimpe sur elle plus vite que sur le Lautaret ? Pathétique, dans tous les sens du terme. Je savais pas que ça existait, je suis tombé dessus à une heure assez tardive, et je comprends pourquoi TF1 ne communique pas dessus, tellement c'est en bas de l'échelle qualitative audiovisuelle.


Sans transition maintenant, parlons de ce cher Nicolas S., qui maintenant que la tempête est un peu passée à droite, sort de son abri pour envahir à nouveau les médias. Et quelle sortie il nous a fait ! Je n'ai pas entendu la phrase exacte, mais en gros c'était "ceux qui n'aiment pas la France peuvent la quitter". Un slogan qu'on entend plutôt à l'extrême-droite d'ordinaire. Du coup, de Villiers crie au plagiat de son slogan "La France, tu l'aimes ou tu la quittes", qu'il avait en fait lui-même pompé sur la phrase nationaliste américaine "Love it or leave it". Sarkozy n'a jamais caché qu'il voulait récupérer une bonne partie de l'électorat frontiste et extrémiste, en homme de parole (hum) il fait ce qu'il dit. Voir de Villiers revendiquer la paternité d'un slogan aussi puant est pathétique, mais bon, on en attendait pas moins du bouffon du Puy du Fou. Et de Villiers il est doublement question, car le bonhomme sort cette semaine un livre intitulé "Les mosquées de Roissy", dans lequel il soutient la thèse voulant que des islamistes aient massivement infiltré la plateforme aérienne. Il se base pour ça en partie sur une note des RG (renseignements généraux, au cas où). Sauf que cette note a été dénoncée comme étant un faux par quelqu'un des RG, qui critique le livre comme étant complètement bancal dans le fond et la forme, et que les syndicats commencent à réagir vivement. A partir de là, plusieurs possibilités : la note est confirmée fausse sans doute possible, les syndicats balancent des preuves que ce que de Villiers avance est bidon, et le bouquin sera mort avant d'être sorti. Soit, et c'est nettement plus probable, un flou restera, et de Villiers va jouer à fond le complot. On tente de le faire taire (sauf qu'il fera le tour des télés, à coup sûr), il veut révéler la vérité aux français, la France devient un pays islamique, et toute la réthorique habituelle du bonhomme qui fera de la lutte contre la religon coranique son cheval de bataille en 2007.


On le voit, la campagne (que Sarkozy a entamée en mai 2002) commence à dessiner ses grands thêmes, et ils ne sont pas franchement glorieux. On va nous rejouer l'insécurité, l'immigration et tout le discours habituel... Wait and see, mais ça promet.
Pour finir, un petit clin d'oeil au président Bouteflika, qui se fout un tantinet de la gueule du monde en clamant le lundi que la France a génocidé la culture de son pays (il a sans doute des arguments, je ne juge pas ça) et qui le mercredi annonce qu'il va aller se faire hospitaliser... bah en France, hein. Probablement dans un esprit de réparation du préjudice subi. Abdelaziz, t'as sans doute raison de critiquer la France en Algérie, mais là t'as un peu chié ton timing, quand même.

* avec une marge de +/- 21 millions (plutôt moins, d'ailleurs)...

Publié dans Rien à bloger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Le bon sens commun est abusé par ces propos: "ceux qui n'aime pas la France n'ont qu'a la quitter". Certes, vu comme ça c'est logique. Sauf que l'application de cela c'est qu'au moindre "fais ch**r [mettre une administration/personnalité française]" on va avoir droit au "casses toi alors". Du coup, pour un étranger (surtout peau foncé, hein...)ça va être le coup de pied au c*l vers la porte de sortie, et pour les français on va douté de ses origines et lui demande ça généalogie depuis Clovis...

Et surtout ça ne règle rien. ça défoule, ça satisfait l'esprit sadique et violent de l'homme. mais a part ça rien.

2007 va donné lieu a de beaux discours lyrique et de qualité :"moi je suis efficace" "vous n'avez rien fait" "même pas vrai" "ta mère en string devant le prisu" "bou t'es méchant".

Une certaine idée de la France, en somme...
Répondre
F
Ouep. En fait, cette phrase veut réellement dire "ceux qui n'aiment pas ma France peuvent la quitter". Ma famille est en tout cas implantée depuis plus longtemps que celle de Sarko ! Ouf ! ^^
Cette phrase, c'est du populisme, de la démago, et ces gens là sont suffisament malins pour parfaitement le savoir. Mais on est a l epoque du prémaché, du SMS, du plug-and-play, de la direction assistée : y faut des phrases simples, courtes, qui marquent. ou sont passés les vrais hommes politiques capables de debattre de la société, au lieu de s envoyer des vannes de poissoniers a la gueule. Ca aussi, on a l impression que Sarkozy est le seul a l avoir compris : lui il dit "moi je fais ca, moi j ai réalisé ca". On est d accord ou pas, mais ca reste plus en memoire que les autres qui disent "lui il a fait ca c est nul, lui il a fait ca, bouh !".
Au lieu de se contenter de "Sarko il est vilain, Villepin y pue", la Gauche devrait arreter la guerre des chefs (casse toi Fabius t as aucune chance, Francois laisse passer Sego, par exemple) et enfin proposer des choses concretes, dire ce qu ils ont fait avant, ce qu ils en ont tiré, et les questions qu ils comptent aborder si ils reviennent au pouvoir, etc.
C
Alors c'est à cause de toute ta famille que l'on se tape Chirac et tout sa clique... ^^
Répondre
F
Ouais, et on va se taper un karma pourri a cause de ca. Je peux pas esperer mieux qu'une fourmi unijambiste comme prochaine incarnation...
C
De plus, vous pouvez être sûr que ces 35%, eux ils iront voter en masse, alors ça serait bien que les 65% restant en fasse autant.Parce que c'est bien gentil de chwiner et de manifester après coup pendant deux semaines alors qu'il suffisait d'une petite heure pour voter.
Répondre
F
La presidentielle de 2002, et les medias oublient un peu malhonnetement de le rappeler, s'est déroulée (pour le 1er tour) pendant les vacances d'avril. Moi j etais en vacances avec ma mere et ma soeur a 700 bornes (toujours en Ardeche). On a pas fait de procs parce qu on a cru que le 1er tour etait joué (erreur), mais a l epoque, il aurait fallu trouver 3 personnes pour nos 3 procs respectives (pas plus d une proc par personne), et c etait plus complexe administrativement que maintenant. C'est la seule election que j ai raté, je m en mords le doigts...
T
Moi j'ai déjà pleuré (véridique !!!)cette semaine quand j'ai vu un sondage disant que 35% des Français trouvaient que l'extrême-droite apportait quelque chose au débat politique et un proportion assez proche trouvaient que celle-ci était proche de leur attente.
Dans ce cas-là c'est normal qu'un arriviste (apparachik ? activiste ?) comme Nikola Sarkozy (comme il se serait épellé en Hongrie) lorgne sur cet électorat. Personnellement je trouve que la campagne (lancée depuis 1 ou 2 ans à mon avis) commence vraiment avec un débat au ras des paquerettes. Ajoutez à cela, une gauche inexistante et là je suis dans l'embarras et je sens très mal l'année 2007... (J'ai encore envie de pleurer !!)
Répondre
F
L'extreme droite apporte quelque chose, je dirai que c est pas faux, quand on fait le tri (et y a du boulot). Meme de Villiers et Le Pen disent parfois des trucs sensés. Mais comme globalement ils puent... Par contre le tiers qui trouvent l extreme-droite proche de leurs attentes moi aussi ca m a un peu foutu les boules. En meme temps, a force de jouer le carte securitaire/islamisation/blabla, on arrive tres tres vite dans les theses frontistes, dans leur terrain favori depuis longtemps. Que les politiques et medias ne s etonnent pas ensuite d une situation qu ils ont eux-meme créé.
Le bal des egos a gauche va, une fois de plus, faire qu ils n auront besoin de personne pour se planter. la gauche aime se tirer une balle dans le pied. D'ailleurs le chargeur y est passé, et ils vont devoir viser les jambes, y a plus de pieds...
A
TF1 le pot pourri. Un creuset à connerie.

Sarko racle les fonds de la droite parce qu'il a déjà raclé les gens de gauche (" oh! qu'il est efficace!"). Il veut passé au premier tour...

De villier fait un bouquin type Thierry Meissant: extrapolation et présentation de preuve arrangée. Et surtout, usage de superlatif et autre abus de langage classique.


"La france à peur, tout les soirs à 20h" (Mickey 3D je crois)
Répondre
F
Mickey 3D oui. pas fan, mais cette petite phrase je la garde toujours dans un coin de mon esprit.
Sinon Thierry Meissant c est qui ? Le gars qui a dit qu y avait jamais eu d avion sur le pentagone ?